Cinq astuces pour développer la complicité de jeu entre instrumentistes

par Juil 5, 2018APR - Piano & Claviers2 commentaires

Hamid JOB

Manager

Hamid est le manager Productions d’Adoram Ministry. Passionné d’arts, de lettres et de musique ce spécialiste en communication et langues se décrit lui même comme un socio-préoccupé.

Obtenir des musiciens qu’ils jouent en symbiose est une tâche rude. La plupart des groupes comptent d’excellents musiciens, mais manquent de complicité dans leur jeu.

Nous avons sans être exhaustif énuméré dans les lignes à suivre quelques astuces pour développer cette complicité.

 

Avoir un leader qui fédère

 

Bien choisir son chef d’orchestre, c’est la base. L’erreur est de penser que le chef d’orchestre doit être le meilleur des musiciens de l’équipe.

Vous avez besoin de quelqu’un qui a un projet clair. Une vision bien définie et une méthode éprouvée. Le fait qu’il soit le meilleur d’entre vous ne sera que bonus.

Votre chef d’orchestre est celui qui doit être le plus proche de chacun. À tous points de vue. Il doit s’assurer de la compréhension par tous de l’objectif et de la vision du groupe.

 

Se définir un objectif clair et commun

 

Difficile de bien travailler si on ne sait pas pourquoi on travaille. Difficile de s’entendre si chacun travaille pour une raison différente et ou personnelle.

La pagaille et les mésententes sont souvent du fait de l’inexistence d’une vision commune. Quand cet objectif existe et qu’il est méconnu des instrumentistes, il ne peut pas servir de levier motivant.

Il faut au départ de chaque projet s’assurer de sa compréhension par tous les instrumentistes. L’adhésion de tous au projet renforcera la communion de l’équipe autour de celui-ci.

 

Organiser le travail

 

Gagnez du temps sur les choses secondaires et vous pourrez vous concentrer sur les choses principales. Si vous avez un travail bien structuré, des répertoires bien ordonnés et des plans de travail bien définis vous gagnerez un temps fou qui pourra être investi dans les menus détails.

Si votre travail est rapide parce qu’organisé, vous consacrerez du temps au jeu de chaque instrumentiste. Ce moment est précieux parce qu’il permet de se découvrir, de mieux connaître les forces et faiblesses de son comparse.

Les retards et autres absences répétées posent le problème de la constance. Il faut de la constance pour arriver à développer des réflexes.

 

L’habitude est une seconde nature

 

Rien ne remplace la routine. Vous voulez jouer en symbiose, jouez ensemble plus souvent. Des musiciens moyens qui répètent souvent joueront de manière plus cohérente que de grands musiciens qui ne répètent que sporadiquement.

La complicité se développe dans la routine. Deviner les roulements, les chutes, les bloquants ne se fait pas sur un tour de magie. C’est un travail de longue haleine.

 

Beaucoup communiquer et être patients

 

La communication, c’est la base. Pour se faire comprendre, il faut expliquer. Pour comprendre, il faut écouter. Négligez la communication et vous passerez votre vie à régler des conflits. L’information, la bonne information au moment qu’il faut. Définir un système de communication et s’en tenir pour que tout le monde soit traité de manière équitable.

Vous devez enfin vous donner du temps, beaucoup de temps, car c’est un travail de longue haleine. Il demande donc de la méthode et de la patience.

Une dernière clé et pas des moindres? Faites autre chose que de la musique ensemble. Sortez ensemble, amusez-vous, découvrez-vous.

 

De la sorte, et avec de la prière, une équipe naîtra dont les notes s’uniront pour glorifier Dieu.

 

Nos contacts

Le Centre +229 69 43 33 33
Ancêtre Hamid 97 44 85 08
Ancêtre Karl 96 00 34 19
contact@adoramministry.org

Trouvez les paroles de vos cantiques

Vous aimez notre  travail ? Vous pouvez

Soutenir financièrement

Vous pouvez soutenir ce ministère en faisant des dons divers. Au Bénin, un envoi MoMo sur le 96 00 34 19 est le plus simple.

Rejoindre l'équipe

Nous avons constamment besoin de chantres, de volontaires et de veilleurs spirituels. Rejoignez l’équipe de louange ou ceux qui aident activement dans la prière, la logistique, le son, etc.

Devenir partenaire

Que vous soyez une église, une organisation quelconque, une équipe de louange, … il y a toujours de l’espace pour collaborer dans les intérêts du royaume. Contactez-nous !