5 secrets de pro pour détecter un mauvais chanteur

par | Jan 8, 2019 | APR - Voix | 0 commentaires

Arnaud Karl JOB

Manager Général

Karl est le Manager Général d’ADORAM Ministry. Cet amoureux du Gospel s’investit dans le ministère depuis son jeune âge. Son coeur brûle de voir se lever une armée de chantres dépouillés d’eux-mêmes et des rudiments du monde pour servir Dieu dans l’église de façon efficace.

Tout le monde n’est pas spécialiste de la voix et les paresseux en profitent pour s’ériger en star que vous applaudissez sans discriminer. S’il est vrai que vous ne deviendrez probablement pas de si tôt un membre du jury The Voice, ADORAM peut quand même vous filer quelques astuces pour que vous ne vous fassiez plus avoir. Vous verrez assez vite que ce n’est pas si compliqué.

 

1- Vous avez l’impression qu’il vous crie dessus sans discontinuer

En technique vocale, il y a une notion qu’on appelle les nuances. Si votre star locale ne sait pas de quoi il s’agit, vos oreilles vous le feront remarquer. Le « gboya » ( vacarme en langue fon du Bénin) n’est pas du chant. Plus un chanteur insiste pour se faire entendre, plus il s’époumone à le faire alors même qu’il interprète un morceau qui n’exige pas de déploiement de puissance particulière, plus vous pouvez être sûr qu’il a besoin de cours.

 

2- L’interprétation manque de naturel

Vous avez l’impression qu’on force. Les paroles et la tête de l’interprète sont en procédure de divorce. Vous sentez que la mission est périlleuse et qu’on a comme envie d’en finir le plus tôt possible. Ce sont là les signes que le chanteur ou la chanteuse a besoin de se mettre au pas. Une bonne interprétation doit se distinguer par la fluidité et le naturel de l’exercice.

 

3- La distance entre sa bouche et le micro ne varie jamais .

Un chanteur bien formé sait se servir d’un microphone. Il s’en approche pour susurrer ou chuchoter. Il s’en éloigne lorsqu’il sait que sa voix va prendre en puissance. Il sait jouer de cette distance pour créer des effets bien spéciaux. Si votre star locale ne sait pas s’y prendre de cette manière-là, il faut l’aider en sponsorisant une formation. Il en va de la santé de votre système auditif.

 

4- Dès qu’il se met à chanter, les musiciens font la moue

Si si. La tête que font les musiciens pendant que le chanteur s’exprime peut signaler des défaillances imperceptibles pour le commun des mortels. En tout cas, s’il n’y a pas de souci de jalousie dans le lot… Si en plus de votre propre malaise, vous pouvez observer le leur, vous pouvez en être sûr. Quelque chose n’a pas fonctionné. Ou votre star chante faux, ou bien il est asynchrone, ou bien il a violé la structure du morceau. Si cela arrive souvent, vous savez quoi faire.

 

5- Il s’agite trop.

Franchement, entre déambuler partout et chanter, il faut parfois choisir. Nombre de mauvais performers vocaux essaient de noyer leur incompétence dans une fébrilité agaçante. Il ou elle court par ici, ensuite par là, vocifère des instructions au public, lance des danses impromptues, fait semblant de prier en langue, fait une exhortation au lieu de rendre son ministère … C’est de la distraction. Ou bien, les paroles sont oubliées, ou bien la voix n’est plus disponible pour faire son boulot et l’on essaie de vous distraire de cette vérité-là. Ne vous faites pas avoir.

 

On pourrait rallonger cette liste, mais retenez déjà ces 5 astuces pour déceler le mauvais chanteur. Nous espérons que vous aiguiserez votre sens de l’observation pour ainsi trouver les stratégies qui pourraient aider les chantres de vos églises à s’améliorer. Et si vous en avez d’autres à partager avec la communauté, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Nos contacts

Le Centre +229 69 43 33 33
Ancêtre Hamid 97 44 85 08
Ancêtre Karl 96 00 34 19
contact@adoramministry.org

Trouvez les paroles de vos cantiques

Vous aimez notre  travail ? Vous pouvez

Soutenir financièrement

Vous pouvez soutenir ce ministère en faisant des dons divers. Au Bénin, un envoi MoMo sur le 96 00 34 19 est le plus simple.

Rejoindre l'équipe

Nous avons constamment besoin de chantres, de volontaires et de veilleurs spirituels. Rejoignez l’équipe de louange ou ceux qui aident activement dans la prière, la logistique, le son, etc.

Devenir partenaire

Que vous soyez une église, une organisation quelconque, une équipe de louange, … il y a toujours de l’espace pour collaborer dans les intérêts du royaume. Contactez-nous !